Algérie : le futur président de la FAF déjà connu !

La Fédération algérienne de football (FAF) tient son futur président. La Commission électorale de l’instance n’a en effet accepté qu’un seul dossier de candidature à la succession de Djahid Zefizef.

Un peu plus d’une semaine après avoir rejeté les dossiers de candidatures de Meziane Ighil, Walid Sadi et Abdelkrim Medaouar, pour octroyer « un délai supplémentaire exceptionnel d’une semaine, jusqu’au mardi 5 septembre 2023, afin de permettre aux mêmes candidats de se conformer à la réglementation en vigueur », la Commission électorale de l’instance « a constaté le dépôt de cinq (05) (nouveaux) dossiers », comme annoncé dans un communiqué ce samedi. Il s’agit des candidatures sans listes de Benaida Abdelkrim et de Dif Kaddour, et de celles avec listes d’Ighil Ameziane, de Sadi Walid et de Medaouar Abdelkrim.

La Commission électorale et Walid Sadi sous le feu des critiques

À l’issue de ses travaux, la Commission a recalé Dif Kaddour, Benaida Abdelkrim, Ighil Ameziane et Medaouar Abdelkrim. Les deux premiers en raison de la non-conformité de leurs dossiers manquant en outre de liste, et les deux derniers, faute de « mandatement non conforme et sanction sportive grave ». Seul Walid Sadi avec les 13 autres membres de son équipe ont donc été approuvés – le dernier membre Boubekeur Abdel Moneim ayant été repoussé pour cause de mandatement non conforme. Les recalés ont encore la possibilité de déposer un recours, mais celui-ci peut-il aboutir alors que la presse locale suspecte une élection pliée d'avance et pilotée en coulisses en faveur de l'ex-bras droit de l'ancien président Mohamed Raouraoua ?

Le dépôt et l’étude des recours sont fixés respectivement les 9-10 et les 11-12 septembre. La liste des candidats retenus sera publiée au terme de l’étude le 12 septembre. Le vote de désignation du futur président aura lieu lors de l’Assemblée générale élective du 21 septembre. Seul candidat à la présidence, à l'image de Charef-Eddine Amara en 2021, Walid Sadi sera donc élu sauf s'il est désavoué.

Algérie : le futur président de la FAF déjà connu !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.