Le vestiaire de la sélection d’Algérie a-t-il eu la tête de Milovan Rajevac, démissionnaire de son poste de sélectionneur après le match nul à domicile face au Cameroun (1-1) ? Même si le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua, et Sofiane Feghouli s’en défendent, d’autres versions circulent. Et les révélations effectuées ce mardi par un membre anonyme de la délégation camerounaise vont dans ce sens.

« J’ai entendu des joueurs algériens critiquer leur coach en rentrant au vestiaire. Quatre d’entre eux discutaient dans un coin. Rajevac a voulu les féliciter. Il a posé la main sur l’épaule de l’un d’eux, qui l’a sèchement repoussée. On entendait crier derrière la porte, au point que Rajevac est sorti. Les joueurs ont eu sa tête, c’est évident« , a assuré cette source à Jeune Afrique. Des propos qui continueront à alimenter la polémique…