Algérie : un disparu se signale à Petkovic !

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Vladimir Petkovic, s’est vu adresser un message en vue des prochains rassemblements des Verts.

Dans une interview pour les soins de Foot Mercato, le latéral droit Mehdi Zeffane a évoqué l’équipe d’Algérie, et notamment la situation actuelle des Verts sous l’ère Vladimir Petkovic, mais aussi son éventuel retour, alors que sa dernière apparition dans le groupe remonte à octobre 2021. Arrivé en fin de contrat à Clermont, au bout d’une saison chaotique et sanctionnée par la relégation des Auvergnats en Ligue 2, le défenseur de 32 ans n’a pas caché son souhait de revêtir à nouveau la tunique des champions d’Afrique 2019. Lui dont le compteur reste bloqué à 19 capes.

“Évidemment que ça m’inspire”

“Le fait de porter le maillot de l’Algérie reste et restera un honneur à vie. Je pense que du temps qu’on joue et qu’on peut se montrer, on espère y aller. Après, le sélectionneur fait ses choix. Mais on se tient toujours prêt au cas où”, a-t-il déclaré. Plus concrètement, l’ancien de l’OL aspire toutes proportions gardées à un come-back retentissant dans le sillage de Yassine Benzia. Le milieu de Qarabag avait inscrit trois buts et délivré une passe décisive en mars après cinq ans et demi d’absence.

“Dans une sélection, généralement les groupes restent les mêmes. Selon les formes de chacun, certains sont rappelés et ont tout à prouver encore. C’est arrivé à des joueurs que je connais très bien avec l’Algérie. Je suis très content pour eux. Évidemment que ça m’inspire. Je serais tout aussi motivé pour montrer que j’aime défendre les couleurs de mon pays. Ça passe par de grandes prestations en club avant”, a développé le natif de Sainte-Foy-lès-Lyon, conscient qu'il doit avant tout rebondir dans un club.

“L’Algérie va faire de grandes choses”

En attendant, Zeffane suit de très près l’actualité de la sélection. Et à ses yeux, l’équipe de Petkovic est sur la bonne pente. “Je n’ai aucun doute sur le fait que l’Algérie va faire de grandes choses dans les prochaines années, a-t-il assuré. Il faut laisser les choses se mettre en place avec le nouveau sélectionneur. L’Algérie est première de son groupe pour les qualifications à la prochaine Coupe du monde. Il y a un air nouveau qui est en train de s’installer. Il y a des jeunes qui arrivent, des anciens qui ne sont plus forcément appelés. La Fédération algérienne travaille bien. On a pu ramener beaucoup de binationaux, ce qui va renforcer l’effectif. J’espère qu’on va faire de belles choses.” Reste à savoir si ce sera avec lui, ce qui semble peu probable à l'heure actuelle.

Algérie : un disparu se signale à Petkovic !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.