Algérie : un vrai coup à jouer pour Cherki ?

Non retenu dans la pré-liste de la France pour les Jeux Olympiques Paris 2024, Rayan Cherki se trouve au centre des spéculations ces derniers jours en Algérie.

Rayan Cherki ne rejoindra pas l’équipe d’Algérie en septembre. Comme rapporté par nos soins, c’est un ancien des équipes de jeunes de France et un non-binational français qui renforceront les Verts. Selon La Gazette du Fennec, aucun changement de nationalité sportive n’est en cours, pas plus qu’il n’y a aucun accord, et encore moins verbal.

Cependant, des contacts existent bel et bien, depuis l’ère Djamel Belmadi, assure la même source. L’ex-sélectionneur avait en effet rencontré la famille du joueur qui fêtera ses 21 ans en août prochain. Sa mère, d’origine algérienne, et plus précisément de Biskra, une wilaya située à environ 400km au sud-est d’Alger, était favorable pour qu’il défende les couleurs des Verts. Seulement, la tendance était prioritairement qu’il joue les JO avec la France. Ce qui, vraisemblablement, ne devrait pas être le cas.

Inquiétude à la FAF

Depuis, la Fédération algérienne de football (FAF) a pris acte de cette décision, et a levé le pied. D'ailleurs, toujours d’après LGF, certaines inquiétudes auraient également refroidi les champions d’Afrique 2019. Le média explique en effet que l’attitude de l’ex-international Espoirs Tricolore (20 sélections, 11 buts), selon les échos qui lui sont parvenus, risque de poser problème. De par notamment son niveau de maturité et sa mentalité susceptibles de déséquilibrer la vie de groupe. C’est d’ailleurs ce qui aurait refroidi Belmadi, alors conseillé par l’entourage du Lyonnais. Quoiqu’on puisse s’interroger sur la réelle intention de ses proches à jeter un froid un l’homme aux 3 buts et 9 passes décisives en 39 apparitions cette saison.

D’autre part, la starification du Rhodanien ne serait pas évidente à gérer, alors qu’il est l’un des cadres de l’OL depuis ses 18 ans. Grosso modo, on est loin d’une convocation en septembre, même si d’ici-là, les choses peuvent rapidement évoluer.

Algérie : un vrai coup à jouer pour Cherki ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.