Algérie : Vahid et Abdou répondent aux rumeurs !

L'Algérie est actuellement au cœur d'intenses spéculations autour de la succession de son sélectionneur national. Depuis le départ de Djamel Belmadi après ce nouvel échec à la CAN 2023 (élimination dès les phases de groupes), plusieurs noms circulent, dont ceux de Vahid Halilhodzic et d'Amir Abdou, deux figures respectées dans le monde du football africain.

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé dimanche la mise en place d'une commission, qui choisira l'heureux élu sous dix jours. Vahid Halilhodzic, l'ancien sélectionneur des Fennecs, est pressenti pour un retour possible. Des sources affirment que Walid Sadi, le président de la FAF, aurait contacté l'ancien coach des Verts (2011-2014) pour discuter d'un éventuel come-back (qui divise l'opinion et les observateurs…). Face à ces spéculations, l'ancien coach du FC Nantes est resté mystérieux auprès du média Competition. « Non, rien n’a changé et je ne peux parler de ça. On parle trop du sujet et, pour le moment, je ne peux rien dire du tout », a-t-il éludé, ajoutant tout de même : « Je ne peux pas mentir au peuple algérien. On a passé quelques années ensemble, c’était pas mal. »

Amir Abdou – “Je ne peux être insensible”

De son côté, Amir Abdou, entraîneur réputé pour ses succès avec les sélections des Comores et de la Mauritanie, est également cité comme un candidat potentiel. Connu pour ses tactiques astucieuses, le technicien natif de Marseille a récemment attiré l'attention en battant l'Algérie 1-0 avec les Mourabitounes lors de la CAN 2023. Interrogé sur les rumeurs le liant aux Fennecs, l'entraîneur de 51 ans a exprimé son humilité et son ouverture : « Montrez-moi un entraineur qui refuse l’Algérie ? Je ne peux être insensible à l’appel d’une grande nation de football telle que l’Algérie. » Toutefois, il a clairement indiqué qu'aucun contact officiel n'avait été établi entre lui et la FAF : « À l’heure où je vous parle (hier après-midi), il n’y a eu aucun contact entre l’agence qui me représente et la Fédération algérienne. » Abdou a également rappelé qu'il est sous contrat avec la Mauritanie jusqu'au 29 février et qu'il doit d'abord trancher au sujet de son avenir avec les Mourabitounes.

La situation reste donc incertaine, avec des négociations en cours et des décisions à prendre. Les supporters algériens, toujours fervents et passionnés, attendent avec impatience la nomination d'un nouvel entraîneur capable de mener les Fennecs vers de nouveaux succès.

Algérie : Vahid et Abdou répondent aux rumeurs !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.