Des tacles appuyés, des duels âpres, quelques montées de ton… Avant d’être un match de préparation à la CAN 2017 pour les deux sélections, l’Egypte-Tunisie (1-0) de ce dimanche à Alexandrie représentait avant tout un bouillant derby d’Afrique du Nord ! Plus remuants en début de match malgré l’absence de Mohamed Salah dans le onze entrant, les Pharaons se créaient les premières opportunités, mais la sortie de Mathlouthi mettait en échec El Neny, puis Warda ne cadrait pas sa tête.

En face, les Aigles de Carthage pouvaient se faire du souci avec la blessure de leur maître à jouer, Wahbi Khazri. Touché puis évacué sur une voiturette, l’ancien Bordelais tentait ensuite de revenir sur le terrain mais devait se résoudre à laisser sa place à Azouni à la 17e. Paradoxalement, les Tunisiens se montraient plus dangereux mais Maâloul puis Akaichi manquaient le coche.

En seconde période, les visiteurs tremblaient sur une tête de Mohsen non cadrée puis un centre non repris. Les hommes d’Henryk Kasperczak auront eu leur chance eux aussi, mais Azouni par deux fois n’a pas accroché le cadre. Idem pour Saber Khalifa, entré en jeu, qui a expédié une frappe au-dessus et s’est montré trop court pour reprendre un centre. Alors que la Tunisie terminait mieux le match, ce diable de Mohsen résistait pourtant à Dhaouadi pour tromper Jeridi d’une frappe croisée dans le temps additionnel (1-0, 90e+2). Dur… Après une victoire aux tirs au but contre la Catalogne (3-3, 4-2 tab), une défaite au Pays Basque (1-3) et un succès devant l’Ouganda (2-0), c’est donc avec un sentiment amer en bouche et pleins d’inquiétude pour Khazri que les Aigles bouclent leur exténuant programme de préparation à la CAN…

 Les compositions de départ :

Egypte : Ekramy – Fathi, Samir, Gabr, Hafez – Elneny, Hamed, Warda, Trezeguet, Ramadan – Koka

Tunisie : Mathlouthi – Nagguez, Ben Youssef, Yakoubi, Maaloul – Lahmar, Sassi – Sliti, Khazri, Msakni – Akaichi