Alors qu’elle devait entamer dans 10 jours une tournée africaine afin de disputer des matchs amicaux au Togo (le 22 mai), au Ghana (le 25) et au Burkina Faso (le 28), la sélection non-officielle de Bretagne a annulé son déplacement, laissant les pays concernés dans l’embarras alors que certains misaient sur ces rencontres pour préparer la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, début juin.

Pour le sélectionneur du Togo, Claude Le Roy, les exigences financières des Bretons, qui auraient réclamé une contrepartie de 45 000 euros, sont à l’origine de ce revirement. « C’était soi-disant un match de bienfaisance, le foot marche sur la tête« , a grondé le recordman de participations à la CAN. Une version démentie ce mardi par son homologue breton, Raymond Domenech. « Abasourdi et révolté« , le finaliste du Mondial 2006 assure qu’il « n’a jamais entendu parler de demande financière« , tout en justifiant l’annulation de la tournée par les nombreux désistements dans les rangs de la « Skipailh Breizh ». Difficile de savoir qui dit vrai dans cette partie de poker menteur…

 Sur le même sujet : Tournée africaine annulée, ça chauffe entre Le Roy et Domenech !