Blessé depuis un mois, Thomas Partey effectuait son retour avec Arsenal, comme titulaire dimanche dans le derby contre Tottenham (0-2). Sauf que le retour du milieu de terrain a visiblement été précipité et celui-ci a demandé son remplacement dans le temps additionnel de la première période. Seulement, au moment où il se dirigeait vers le bord du terrain, les Spurs ont enclenché la contre-attaque menant au 2e but. L’entraîneur des Gunners, Mikel Arteta, a alors poussé le Ghanéen vers la pelouse, pour l’exhorter à se replier. Mais c’était trop tard et le technicien a critiqué l’attitude de sa recrue après la rencontre.

«Il boitait, il avait mal. (…) Il aurait dû dégager le ballon. On a perdu un joueur à un moment important. Il aurait pu s’allonger sur la pelouse. J’aurais voulu qu’il reste sur le terrain et qu’il fasse ce qu’il peut pour aider l’équipe dans cette situation. Personne ne peut s’attendre à ce qu’il soit dans cette position. J’ai essayé de le pousser. Je ne crois pas qu’il ait réalisé la gravité de la situation quand il a quitté sa position. Probablement qu’il souffrait beaucoup. On ne peut rien faire dans ce genre de situation», a pesté le technicien, qui a prévu d’avoir une explication avec le Black Star.

«Je ne lui ai pas parlé, je ne sais pas comment ça s’est passé (sa blessure) ni s’il a ressenti quelque chose de vraiment sérieux. Je vais en discuter avec lui», a ajouté l’Espagnol qui attend d’être fixé sur la durée d’indisponibilité de l’ancien Colchonero.

Vidéo : quand Arteta pousse Partey…