Ruiné après son divorce et dans une situation alarmante, Emmanuel Eboué a lancé un appel au secours en racontant sa descente aux enfers dans la presse. Et après Galatasaray, c’est un autre ancien club de l’Ivoirien qui a répondu à son appel, Arsenal, où il a évolué entre 2004 et 2011.

« Nous sommes désolés d’apprendre ses difficultés récentes. Nous allons voir si nous pouvons faire quelque chose« , a assuré un porte-parole des Gunners dans les colonnes du Daily Mail. En espérant que le club londonien traduira ces belles paroles par des actes.

 Sur le même sujet : ruiné et menacé d’expulsion, Eboué raconte son calvaire