mané

Fin novembre, à quelques jours de l’élection du Ballon d’Or 2019, l’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, avait créé la polémique en Afrique en affichant publiquement son soutien à son défenseur central Virgil van Dijk, quitte à froisser un autre de ses joueurs qui pouvait également prétendre au titre, Sadio Mané. Interrogé par Canal+ Afrique, l’attaquant des Reds a toutefois tenu à calmer le jeu à ce sujet.

«C’est un peu compliqué, mais je suis quelqu’un qui a surpassé pas mal de choses dans la vie. Ce genre de choses me donne encore plus de motivation. Il (Klopp) n’a pas tort parce que Van Dijk a été auteur d’une grande saison», a désamorcé le Joueur Africain de l’année 2019. «Il a été poussé et un peu plus mis au devant de la scène en Europe, donc je le comprends tout à fait. Je ne le prends pas mal.»

Des propos peu étonnants de la part du Sénégalais, qui n’aime pas faire des vagues. Pour rappel, van Dijk a terminé 2e du Ballon d’Or, remporté par Lionel Messi, tandis que Mané a fini 4e, devancé sur le podium par Cristiano Ronaldo.