Parmi les multiples votes au menu de la 39e assemblée générale de la CAF ce jeudi à Addis-Abeba figurait notamment l’élection d’une partie des représentants africains au conseil de la FIFA pour la période 2017-2021. Le scrutin a profité au Tunisien Tarek Bouchamaoui et au Congolais Constant Omari qui conservent leur siège au sein de l’instance dirigeante du ballon rond.

Omari a devancé le président de la Fédération ivoirienne, Sidy Diallo, par 35 voix à 19 dans la catégorie francophone. Dans la catégorie « ouverte », un siège reste en revanche à pourvoir en raison d’un nombre insuffisant de candidats.

 Election des représentants africains au Conseil de la FIFA (2017–2021) :

1.Catégorie Arabophone, Lusophone, Hispanophone : Tarek Bouchamaoui (Tunisie) élu, seul candidat

2.Catégorie Francophone : Omari Constant Selemani (RD Congo) élu 35 voix

Augustin Sidy Diallo (Côte d’Ivoire) 19 voix

3.Catégorie Anglophone : Kwesi Nyantaki (Ghana) élu 33 voix

Leodegar Tenga (Tanzanie) 20 voix

Catégorie ouverte (3 postes à pourvoir dont au moins un membre féminin) :
Almamy Kabele Camara (Guinée)

Lydia Nsekera (Burundi) seule candidate

seulement 2 candidats, 1 poste restera à pourvoir