CAF : le beau geste de Motsepe

Parfois décrié, Patrice Motsepe, le président de la Confédération africaine de football (CAF), n'en a pas moins le cœur sur la main. Le dirigeant sud-africain l’a prouvé à travers un nouveau geste altruiste en faveur du personnel de l’instance panafricaine.

D’après un haut cadre de la CAF, cité par le journaliste de la BBC Osasu Obayiuwana, le milliardaire aurait « récemment payé de sa poche des primes de performance à des membres méritants du personnel de la CAF ». Un nouvel acte de générosité qui en rappelle d’autres. En effet, le patron du football africain aurait auparavant défrayé plusieurs de ses collaborateurs lors des missions de la CAF, sans exiger contrepartie aucune. « Il a fait bien plus pour vous aider davantage. Je ne connais personne dans le football qui dépense son argent pour payer les voyages, le transport et l'hébergement de ses collaborateurs et qui refuse également de prendre un centime du football, que ce soit en tant que vice-président de la FIFA ou président de la CAF », a notamment confié le fonctionnaire de la confédération.

Motsepe, ce discret bienfaiteur

« Malheureusement, les sacrifices [faits par Motsepe] ne font jamais l'objet de discussions, a-t-il néanmoins regretté. Je dois dire que notre département de communication ne fait pas un bon travail pour que ces choses soient dites aux médias, donc les gens ne sont pas au courant. Je ne sais pas pourquoi. » Une réflexion partagée par des observateurs du football africain, qui déplorent la sous-médiatisation du “bienfaiteur” Motsepe, uniquement mis en avant lors « des conférences de presse périodiques ». De quoi donner une vision plus nuancée du personnage.

CAF : le beau geste de Motsepe
Prudence Ahanogbe