Pour la première de Clarence Seedorf en tant que sélectionneur du Cameroun samedi aux Comores (1-1), les Lions Indomptables étaient privés de leur avant-centre habituel, Vincent Aboubakar, ainsi que des deux « binationaux » fraîchement convoqués, Paul-Georges Ntep et Jérôme Onguéné.

Dimanche, la Fédération camerounaise (Fecafoot) a justifié ces absences en expliquant qu’Aboubakar souffrait d’une douleur au genou et que le médecin des Lions n’a pas souhaité prendre de risque avec lui. L’instance a ajouté que, comme pressenti, le changement de nationalité sportive de Ntep et Onguéné n’était pas encore finalisé. Les deux joueurs n’étaient donc pas encore éligibles pour le Cameroun, ce qui devrait être réparé d’ici aux matchs du mois prochain.