Cameroun : Eto’o fait une demande inattendue à la CAF !

Ce mardi, Samuel Eto'o, le président de la fédération camerounaise de football (Fécafoot), va être auditionné par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de footabll (CAF) pour répondre aux accusations de favoritisme et de matchs truqués dont il fait l'objet. Et l'ancien buteur a fait une demande bien particulière avant cette échéance cruciale puisqu'elle déterminera son avenir à la tête du foot camerounais…

Pour rappel, l'ancien Blaugrana est accusé d'avoir contribué à truquer des matchs pour aider le club de Victoria United basé à Limbé à monter en première division (Elite One) en 2022-2023. Un enregistrement audio, dans lequel il échange et semble conclure un accord avec Valentin Nkwain, le président de cette écurie, avait d'ailleurs fuité et fait jaser sur les réseaux sociaux. Il est aussi suspecté de conflit d'intérêts dans le cadre de son contrat noué avec la société de paris 1xbet. C'est dans ce contexte que l'ancienne star des Lions Indomptables, qui risque une suspension, a effectué une demande inattendue à la CAF via son compte Instagram.

Le président de la Fédération camerounaise de football demandera à la Confédération africaine de football de bien vouloir autoriser la retransmission en direct de son audition devant le Jury disciplinaire devant lequel il comparaîtra ce 25 juin 2024. Cette requête, qui exprime un profond désir de transparence, n'est en rien l'expression d'une défiance à l'égard de l'instance concernée, loin s'en faut, car la crédibilité de la confédération continentale est un impératif qui importe à tout dirigeant sportif africain sérieux“, a indiqué le dirigeant, en semblant donc sous-entendre tout le contraire…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Samuel Eto'o (@samueletoo)

Eto'o entend laver son honneur

En revanche, Eto'o semble craindre l'ingérence d'acteurs extérieurs, camerounais, dans cette affaire. “Cette demande est formulée dans le but de lever toute équivoque dans un contexte d'immixtion d'acteurs politiques camerounais dans la procédure, lesquels ont coalisé avec des intérêts personnels identifiés. Samuel Eto'o rappelle, s'il en était besoin, qu'il a mené une carrière internationale sans tricherie aucune et dans l'observance scrupuleuse des valeurs du sport et des règles en vigueur. Il souhaite donc laver son honneur dans le strict respect de ses droits à la défense dont la publicité des audiences est l'un des principes cardinaux“, précise ainsi la légende camerounaise.

Avant de conclure : “De ce fait, il entend associer les acteurs continentaux du football et le grand public à la quête de vérité qui constitue l'objet de cette procédure. Considérant que la gouvernance de notre sport ne saurait occulter le respect et la considération dus à ses acteurs, il appelle humblement la CAF à être une maison de verre où on juge les dirigeants élus des fédérations membres en toute équité et transparence »

Cependant, il est peu probable que la CAF accepte cette demande, qui ressemble surtout à un coup de com' destiné à prouver la bonne foi d'Eto'o. En effet, la retransmission en direct d'une telle audition est sans précédent et pourrait être considérée comme une atteinte à la confidentialité de la procédure. De plus, la CAF pourrait craindre que cela ne crée un précédent difficile à gérer pour les futures affaires disciplinaires. Il faudra tout de même attendre la décision de l'instance panafricaine sur cette requête audacieuse du “neuf”.

Cameroun : Eto’o fait une demande inattendue à la CAF !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.