Cameroun : la Fecafoot se met en retrait ! (officiel)

Comme il fallait s'y attendre, la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a publié un communiqué incendiaire ce lundi suite aux derniers événements survenus au cours des 24 dernières heures.

L'instance présidée par Samuel Eto'o a d'abord donné sa version des faits au sujet de la situation invraisemblable de la veille qui a vu les internationaux se faire accueillir par deux encadrements différents à leur arrivée à l'hôtel Hilton de Yaoundé, leur lieu de ralliement. La Fecafoot “porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale qu'un ensemble de faits suffisamment graves, se sont déroulés le dimanche 2 juin 2024, au cours des travaux préparatoires pour l'entrée en stage des Lions Indomptables du Cameroun. Au cours d'une réunion convoquée en date du 02/06/2024 à l'Hôtel Hilton, l'Entraîneur-Sélectionneur Monsieur Marc Brys a décidé de remanier l'Encadrement Administratif et Technique nommé par le Comité Exécutif, seul compétent en l'espèce“, a d'abord dénoncé l'instance, qui pensait pourtant jeudi dernier avoir vu son staff enfin validé par le ministère des Sports.

Des “intimidations” dénoncées

Par ailleurs, l'Hôtel choisi par ce dernier (par le comité exécutif, ndlr), pour des raisons que la FECAFOOT ignore, a refusé le paiement convenu depuis plusieurs jours pour les commodités d'hébergement. De même, la FECAFOOT a constaté que des individus présents sur place, prennent un certain nombre d'initiatives à la demande du Ministère des Sports et de l'Education Physique. Plus grave, l'encadrement de la Sélection Nationale et le personnel de la FECAFOOT ont subi des intimidations de la part des Forces de Maintien de l'Ordre, mobilisées massivement, empêchant ainsi toutes les opérations usuelles d'accueil“, a déploré l'instance, qui a par conséquent décidé de prendre une décision radicale.

“La Fecafoot a pris acte de son exclusion”

Au vu de ce qui précède et afin de ne pas être complice d'un trouble à l'ordre public et d'agissements qui méprisent à la fois les recommandations de Son Excellence Monsieur le Président de la République, les règles et usages en vigueur lors des compétitions organisées par la FIFA, le Comité d'Urgence de la FECAFOOT, réuni en sa session de ce jour à 11 heures, a pris acte de l'exclusion de la FECAFOOT de la préparation des rencontres devant opposer l'Equipe Nationale du Cameroun à celle du Cap-Vert et de l'Angola, les 08 et 11 juin 2024 à Yaoundé et Luanda“, termine l'instance.

En d'autres termes, la Fecafoot met le ministère des Sports face à ses responsabilités qu'il revendique tant et lui laisse le soin de préparer ces deux rencontres des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Alors que c'est la Fecafoot qui possède les équipements pour s'entraîner (tenues officielles, ballons…), la préparation est partie pour se dérouler dans des conditions particulièrement précaires. Brys n'a pas fini de ruminer

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !