Cameroun : le jour où Eto’o a honoré… un bourreau des Lions Indomptables !

Samuel Eto’o n’a pas la rancune tenace. Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) l’a prouvé récemment, notamment avec… un bourreau de l’équipe nationale.

Son but aura coûté très cher aux Lions Indomptables. En reprenant de l’intérieur du pied droit un centre en retrait de Xherdan Shaqiri dans la surface (48e), Breel Embolo (26 ans, 63 sélections, 13 buts) a permis à la Suisse d’obtenir une courte mais précieuse victoire contre le Cameroun (1-0), en phase de groupes de la Coupe du monde 2022, en novembre dernier. Un revers qui s’est avéré fort rédhibitoire pour Rigobert Song et ses hommes puisque ces derniers ont été privés des huitièmes de finale. Comme un symbole, le natif de Yaoundé n’avait pas célébré son but face à son pays natal.

Le beau geste de Samuel Eto’o pour Breel Embolo

Six mois plus tard, c’est dans son Cameroun natal que l’avant-centre de l’AS Monaco (14 buts, 4 passes décisives en 42 rencontres) a choisi de passer ses vacances. Une visite bien accueillie par le patron de la Fécafoot et sa vice-présidente Céline Eko. En effet, le joueur passé par Schalke 04 a été reçu en audience fin juin par le double champion d’Afrique et son adjointe dans une ambiance bonne enfant comme on peut le voir sur une photo publiée par l’instance sur son compte Twitter officiel. Preuve, s’il en fallait encore, que les officiels et supporters camerounais n’ont pas la dent dure avec leur fils prodigue.

Cameroun : le jour où Eto’o a honoré… un bourreau des Lions Indomptables !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.