Cameroun : mandat rallongé, partenariat controversé… Eto’o fait polémique !

Samuel Eto'o, légendaire footballeur camerounais, a fait en sorte d'augmenter la durée de son mandat en tant que président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) en la faisant passer de 4… à 7 ans !

Après neuf mois d'attente, les nouveaux statuts de l'instance ont donc enfin été rendus publics ce jeudi, sur le site officiel de la Fecafoot. Selon la version officielle, cette décision de prolonger le mandat du président et des autres membres du comité exécutif à 7 ans, offre une période plus longue pour que les dirigeants mettent en œuvre leurs programmes et stratégies. Elle vise également à apporter une certaine stabilité à la tête de la Fecafoot. Toutefois, cette évolution suscite des réactions diverses, certains saluant la continuité qu'elle apporte, tandis que d'autres expriment des préoccupations quant à une éventuelle confiscation du pouvoir.

La FIFA conteste !

La plus grande instance du football mondial n'est pas d'accord avec la décision de l'ancienne star du Barça, qui a été prise moins d'un an après son élection, lors de l'Assemblée générale du 27 août 2022. Selon nos confrères de Sport News Africa, la FIFA a demandé à la Fecafoot de convoquer une nouvelle Assemblée générale pour annuler cette modification. Une AG est d'ailleurs au menu ce samedi 27 mai 2023 mais son ordre du jour n'a pas encore été communiqué. En tout cas, cette opposition semble témoigner des interrogations sur la conformité des nouveaux statuts de la fédération avec les règles et les principes de gouvernance de la FIFA.

Samuel Eto'o dans une double polémique ?

L'ancien capitaine des Lions Indomptables risque également de susciter la controverse en étant récemment devenu le nouvel ambassadeur de 1Xbet, société de paris sportifs. La star a signé un contrat de 2 ans avec cette société de paris en ligne, devenant ainsi le visage de la marque. Ses déclarations rapportées par CFOOT indiquent : “Je suis président de la Fecafoot, oui, mais ici c'est l'image de Samuel Eto'o.” Cette décision génère en tout cas déjà des critiques, étant donné le rôle influent qu'il occupe en tant que président de la Fecafoot. L'association d'un responsable sportif de premier plan avec une entreprise de paris sportifs soulève des préoccupations éthiques évidentes et évoque des conflits d'intérêts potentiels. Ce que ne manquent pas de souligner les Twittos : “C'est incroyable ce que je vois au Cameroun. Un président de fédération de football être ambassadeur d'une société de paris sportifs. C'est fou et dingue quand même notre pays.”  indique notamment l'un d'entre eux.

Cameroun : mandat rallongé, partenariat controversé… Eto’o fait polémique !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.