Cameroun : le coup de gueule retentissant de Roger Milla

Roger Milla, légende du football camerounais, a pris la parole après le succès des Lions Indomptables face au Cap-Vert (4-1), samedi au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Une victoire propre et quasiment sans bavures – tout l'inverse ce qui se passe en ce moment en coulisses dans le football camerounais -, si ce n'est ce but cap-verdien de Jamiro Monteiro à la 37e minute. Heureusement, les protégés de Marc Brys – qui vivait sa grande première sur le banc – avaient déjà inscrit deux pions à ce moment de la rencontre, par l'intermédiaire de Michael Ngadeu-Ngadjui (13e) et de l'inusable Vincent Aboubakar (25e).

L'attaquant de Beşiktaş corsait même l'addition juste avant la mi-temps sur penalty (44e), avant que Nouhou Tolo n'enfonce le clou en seconde mi-temps (54e). “Les enfants ont bien joué. Si on joue comme ça tout le temps, on n’a pas de difficulté. Ils ont fait ce qu'on attendait d'eux“, a félicité Roger Milla, qui s'est fait rejoindre par Aboubakar au rang de 2e meilleur buteur de l'histoire de la sélection (43 buts).

Il ne faut pas déranger le président

La légende a ensuite fait passer un message. “Mais il faut que les gens arrêtent de faire n’importe quoi. Les gens ne doivent pas s’ingérer pour déranger le président de la fédération. Il y a eu un malentendu qui, je l’espère, va se résoudre […] Le peuple n’a jamais lâché les Lions indomptables” a-t-il ensuite réclamé.

Un soutien de plus pour Samuel Eto'o, qui continue de bénéficier d'un côte de popularité énorme au pays. Forcément précieux en ces temps délicats pour le football camerounais, la Fécafoot étant en effet en guerre avec le Minsep, chaque instance souhaitant imposer son staff à Marc Brys. Pour cette rencontre face aux Requins Bleus, le Belge disposait d'un staff mixte. Il en sera normalement de même mardi à Luanda contre l'Angola, à l'occasion de la 4e journée de ces éliminatoires du Mondial 2026. Grâce à ce succès face au Cap-Vert, la sélection camerounaise figure en tête du groupe C avec 7 points au compteur. Le bateau continue de naviguer malgré la tempête…

Cameroun : le coup de gueule retentissant de Roger Milla
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.