Cameroun : Song calme le jeu, Onana l’épingle !

Malgré l'absence d’André Onana dans sa liste de 22 joueurs retenus pour affronter le Mexique en amical le 10 juin prochain, le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song, a assuré entretenir de bonnes relations avec le gardien de l’Inter Milan, qui tient une autre version…

Rigobert Song a finalement pris tout le monde à contrepied en ne retenant pas le portier intériste dans sa dernière liste. Ceci, alors que la présence d'Onana au pays et la demande d'un visa le concernant laissaient présager un retour de l’ancien de l’Ajax en sélection. Suffisant pour croire que les hommes ne se sont pas réconciliés ? Que nenni ! En tout cas, c’est ce qu’a laissé entendre le coach en conférence de presse. À en croire Song, la porte n’a jamais été fermée pour le joueur formé par Eto’o Academy.

« J’échange régulièrement avec André Onana au téléphone »

« André Onana, c’est un joueur important de notre équipe. Il n’a pas été supprimé. Comme je le dis tous les jours, c’est lui-même qui s’est mis de côté. Néanmoins, ça reste un joueur très important et comme je l’ai dit lors d’une précédente conférence, les portes lui sont toujours ouvertes. La balle est dans son camp mais il est le seul à savoir ce qu’il veut. Ce que vous ne savez pas, c'est que j’échange régulièrement avec André Onana au téléphone sous la casquette de grand frère et petit frère. Nous n’avons aucun problème, il sait ce qu’il lui reste à faire pour réintégrer la sélection nationale », a assuré le technicien de 46 ans en conférence de presse.

Des propos qui peuvent surprendre, d’autant plus qu’il y a quelques jours, Vincent Aboubakar – lui non plus retenu dans la liste – faisait des révélations explosives sur le clash entre les deux hommes dans l’intimité du vestiaire à la Coupe du monde 2022. D'ailleurs, André Onana n’a pas manqué de reprendre de volée son ex-sélectionneur quelques heures plus tard via les réseaux sociaux. « Les choses se défont si facilement lorsqu'elles ont été maintenues ensemble par des mensonges », a-t-il posté sur Instagram. Au vu du timing de publication, aucun doute sur la personne visée. Ambiance…

Cameroun : Song calme le jeu, Onana l’épingle !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.