Rigobert Song

Moment gênant vendredi à Doha en marge du tirage au sort de la Coupe du monde 2022. Accrédité pour cet événement, un Algérien, visiblement un journaliste, n’a pas hésité à interpeller le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song, puis le président de la Fédération camerounaise, Samuel Eto’o, en se filmant en direct pour les traiter de «tricheurs» et de «corrompus» devant l’assistance. Les deux anciennes gloires ont préféré poursuivre leur route et l’ignorer.

Le jeune homme les accuse d’avoir acheté l’arbitre Bakary Gassama, auteur de décisions très litigieuses qui ont précipité l’élimination des Fennecs face au Cameroun mardi en barrages retour de la Coupe du monde 2022 (1-2, ap). Pas sûr toutefois que les supporters algériens cautionnent ce comportement qui donne une étrange image de leur pays. Pas sûr surtout que la FIFA accrédite à nouveau cet individu à l’avenir…