Vendredi, la CAF a porté son choix sur la Guinée équatoriale pour remplacer le Maroc au pied levé et organiser la CAN 2015. Président de l’instance dirigeante du football africain, Issa Hayatou a assuré que seuls l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Ghana, le Soudan et, dans un dernier temps, la Guinée équatoriale ont été sondés en compagnie du Qatar, qui s’est proposé. « Tous les autres pays-candidats, ça relève de l’imagination de la presse. Nous avons entendu ici et là que la candidature de l’Angola était étudiée. Nous n’avons jamais saisi l’Angola, le Nigeria et l’Egypte. On connaît quand même le continent africain ! On sait où sont les problèmes et où on peut aller ou pas« , a tancé le dirigeant sur les ondes de RFI. « Il nous reste à remercier le Qatar pour sa bonne volonté et sa coopération« , a-t-il conclu, se disant soulagé après un mois de sommeil agité, que « fort heureusement, la Guinée équatoriale ait accepté » d’abriter la compétition.