Dos au mur après leur deux défaites initiales, le Botswana et l’Egypte s’affrontaient ce vendredi en ouverture de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Et ce sont les septuples champions d’Afrique qui sont sortis vainqueurs de ce match couperet (2-0). Dans un stade de Gaborone muni d’une pelouse à l’état indigne, le premier quart d’heure a été haché, fait d’erreurs techniques et d’approximations entre deux formations en proie au doute. Au fil des minutes pourtant, la pression égyptienne s’est faite sentir. Il y a d’abord eu une tête qui a frôlé le cadre (31e), puis dans la foulée, une frappe de Mohamed Salah, légèrement excentré à droite, captée par Kabelo Dambe (32e). Au retour des vestiaires, Mohamed El Nenny s’est chargé de débloquer la situation d’une merveille de frappe des 20 mètres qui a fusé en pleine lucarne (56e) ! Puis l’inévitable Salah, enfin décisif, a doublé la mise d’une frappe placée à l’entrée de la surface (62e), assurant une fin de match tranquille aux Pharaons. Avec ce succès, ils reviennent à trois points du duo Sénégal-Tunisie, qui s’affrontent dans la soirée à Dakar (20H GMT). Un nul éliminerait un Botswana déjà mal en point.

Les compositions de départ :

Botswana : Dambe, Moswate, Ncenga, Mafoko, Olerile, Gaolaolwe, Boy, Mogorosi, Ngele, Tshireletso, Ramatlhakwana.

Egypte : El Shennawy, Fathi, Samir, Naguib, Abdel-Shafy, El-Sulaya, I Salah, El Nenny, Soliman, M Salah, Amr Gamal.