Vainqueurs à l’aller à domicile, le Bénin et le Congo ont été renversés aux tirs au but lors du 2e tour retour des éliminatoires de la CAN 2015, respectivement par le Malawi (1-0 , 4 tab à 3) et le Rwanda (2-0, 4 tab à 3), qui se qualifient pour la phase de groupe des éliminatoires.


Le Bénin n’y a pas cru

Le Kamuzu Stadium aura donc été le tombeau des Ecureuils, battus 1-0 (4 tab à 3) par le Malawi, samedi lors du match retour du 2nd tour des éliminatoires de la CAN 2015. Trop timide en début de match après sa victoire 1-0 à l’aller, le Bénin a beaucoup subi face à des Flames qui avaient tout misé sur le retour. John Banda, policier dans la vie de tous les jours, a ouvert le score pour les Malawites (14e), remettant les deux sélections à égalité sur l’ensemble des deux matches.

A plusieurs reprises, le Bénin a cru voir sa dernière heure arriver. Un coup-franc de Joseph Kamwendo s’est écrasé sur le poteau de Fabiyi Emmanuel (55e). Puis, en toute fin de match, Gastin Simkonda pensait avoir fait le plus dur pour les Flames mais son but a été refusé (86e). Finalement, le sort des deux équipes s’est joué aux tirs au but. Comme un symbole, Stéphane Sessègnon, premier tireur des Ecureuils lors de la séance et buteur à l’aller, a vu sa tentative repoussée par Mcdonald Harawa. A l’inverse, les Malawites étaient en réussite, à l’image de Lucky Malata qui a converti sa frappe avec l’aide du poteau. L’aventure s’arrête donc avant la phase de groupe des éliminatoires pour les hommes de Didier Ollé-Nicolle.

Le technicien français pourra toujours regretter d’avoir dû composer avec un groupe loin d’être au complet. Pour des raisons diverses les gardiens Fabien Farnolle et Saturnin Allagbé (blessé), Rudy Gestede, Emmanuel Imorou, Mouri Ogounbiyi et Frédéric Gounongbé manquaient à l’appel. Le comportement des clubs, qui n’ont pas voulu libérer leurs internationaux pour une date non-FIFA est encore une fois en cause. Pour ne rien arranger, la délégation béninoise s’est plaint avant la rencontre du manque de fair-play de son hôte malawite qui a multiplié les formalités administratives et contraint les Ecureuils à changer d’hôtel chaque jour…

Le onze de départ du Bénin : Fabiyi Emmanuel, Didier Sossa, Fortuné Orè, Jean Ogouchi, Khaled Adénon, Seidou Barazé, Seibou Mama, Désiré Azankpo, Fadel Suanon, Stephane Sessègnon, Mohamed Aoudou.

Le Congo, à un poteau près

Rendez-vous manqué pour le Congo. En position favorable après sa victoire 2-0 à l’aller, les Diables Rouges se sont inclinés (0-2, 4 tab à 3) lors de la manche retour, samedi, à Kigali. Après une première période assez calme, les hommes de Claude Le Roy ont pilé coup sur coup sur des réalisations de Michel Ndahinduka (52e) puis du très remuant Meddie Kagere (56e). En quatre minutes, les Amavubi ont remis les compteurs à égalité sur l’ensemble des deux matches.

Les Congolais ont manqué le coche et le but du break lorsque la frappe de Césaire Gandzé a trouvé le poteau rwandais (66e). L’entrée en jeu du binational Thivey Bifouma, qui fêtait sa première cape et qui s’est beaucoup donné, quelques minutes plus tard, n’y changera rien. Comme Malawi-Bénin, tout s’est donc joué aux tirs au but. Et à ce petit jeu-là, ce sont les Amavubi qui sont sortis vainqueurs 4 à 3.

Absent des phases finales de CAN depuis 2000, le Congo devra encore attendre avant de goûter à nouveau à la reine des compétitions africaines… A moins que le recours déposé auprès de la CAF après la victoire de l’aller concernant l’éligibilité d’un joueur rwandais rabatte totalement les cartes.

Le Botswana tient bon

La Guinée Bissau y aura cru. Battus 2-0 au Botswana il y a quinze jours, Les Lycaons ont longtemps mené au score ce samedi à la maison face à ce même adversaire lors du 2e tour retour. Avant d’être rejoint dans les ultimes secondes (1-1). En tête au tableau d’affichage dès la 20e minute grâce au but d’Ansumane Faty Seidi (20e), les Guinéens n’ont pas su inscrire un deuxième but qui leur aurait permis d’arracher la séance de tirs au but.

Au contraire, c’est Ramatlhakwane qui a permis aux Zèbres d’égaliser et d’assurer la qualification au bout d’un interminable temps additionnel. Le Botswana participera donc à la phase de groupe des éliminatoires de la CAN 2015 dans un groupe G très relevé composé de la Tunisie, du Sénégal et de l’Egypte.

 Les résultats

Malawi 1–0 Bénin (4 tab à 3) (0-1 à l’aller)

Rwanda 2- 0 Congo (4 tab à 3) (0-2 à l’aller)

Guinée Bissau 1–1 Botswana (0-2)

 Dimanche 3

13H : Kenya – Lesotho (0-1)

13H : Mozambique – Tanzanie (2-2).

17H : Mauritanie – Ouganda (0-2)

La Sierra Leone est qualifiée sur tapis vert suite au forfait des Seychelles pour le match retour (2-0 à l’aller).