Les Panthères du Gabon ont battu l’Angola (1-0), samedi au stade de l’Amitié de Libreville, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2015. Le comportement des coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang, qui ont décidé d’attaquer dès le début du match, a été couronné de succès.


De notre correspondant à Libreville

Le Gabon a eu raison ce samedi de l’Angola, au stade de l’Amitié de Libreville. Les poulains de Jorge Costa se sont jetés dans le match dès les premières minutes avec beaucoup de détermination. Pierre-Emerick Aubameyang et ses coéquipiers tenteront plusieurs incursions dans le camp angolais. Sans succès. Jusqu’à la 45e minute de jeu, moment choisi par Samson Mbingui, ancien sociétaire de Mangasport, pour sauver les Panthères et libérer le public en signant le premier et l’unique but de la rencontre.

Les joueurs des deux équipes ont débuté la deuxième période de la rencontre avec des missions claires. Il s’agit pour les Panthères de conserver ou de accroître leur avantage. Pour les Angolais il fallait revenir au score voire marquer davantage de buts pour empocher les trois points. La pression était forte dans les deux camps.

Le raté d’Aubameyang

Pas étonnant que les dernières minutes du match aient été très palpitantes. L’Angola a failli revenir au score à la 73e minute, alors qu’Evouna et Aubameyang ont manqué deux bonnes occasions de but, respectivement à la 82e et à la 86e minute.

Des ratés qui n’ont pas empêché le Gabon d’empocher ses 3 premiers points dans ces éliminatoires. Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, qui a rendu visite jeudi aux Panthères doit être le plus heureux ce soir. Tout comme Jorge Costa, le nouveau sélectionneur qui vient de remporter sa première victoire avec le Gabon.