CAN 2015 : Sénégal-Algérie, l’avant-match

Le Sénégal et l'Algérie vont en découdre ce mardi soir à Malabo à l'occasion de la 3e journée de la CAN 2015. Dans un groupe C ouvert, Lions de la Teranga et Fennecs n'ont pas le droit à l'erreur, sous peine de voir leurs espoirs de quarts de finale s'envoler. Retrouvez toutes les infos avant le coup d’envoi.



 L'historique : Avantage Algérie, mais depuis 2000…

Attendue dans cette poule C, cette affiche entre Fennecs et Lions de la Teranga sera la 19e du nom. Toutes compétitions confondues, les Algériens mènent largement les débats avec 9 victoires contre 4 pour les Sénégalais et 5 matches nuls. Les deux équipes ne se sont en revanche rencontrées qu'une seule fois en phase finale de la CAN, c'était en 1990 pour un succès de l'Algérie en demi-finale (2-1). Les Sénégalais peuvent se rassurer en se disant que sur les cinq dernières confrontations depuis les années 2000, ils l'ont remporté à quatre reprises.

 Un arbitre mauricien au sifflet

Pour cette “finale” du groupe annoncée par Christian Gourcuff, la CAF a désigné Rajindraparsad Seechurn comme juge central. Le Mauricien dirigera ainsi sa 2e rencontre dans cette CAN 2015 après le match de la 1ère journée du groupe A entre le Burkina Faso et le Gabon. Il sera assisté de l'Erythréen Angesom Ogbamariam, mais aussi du Sud-africain Zakhele Thusi Siwela. Un choix qui a interpellé, compte tenu du fait que les Bafana Bafana sont encore en lice dans ce même groupe.

 Retour à la défense à 3 et de Djilobodji pour le Sénégal ?

L'une des principales inconnues de la partie reste la composition de départ des Lions. Après la défense à 3 face au Ghana, repassée à 4 en seconde période, puis le 4-3-3 face à l'Afrique du Sud, quelle tactique va proposer Alain Giresse pour cette rencontre ? Amateur d'une défense avec trois axiaux face à des équipes joueuses durant les éliminatoires de la CAN 2015, le sélectionneur du Sénégal pourrait renouer avec ce système et ainsi partir sur sa charnière Sané-Mbodji-Djilobodji.

 Sans Slimani, Gourcuff fidèle au 4-4-2

Pourtant privé d'Islam Slimani en attaque et déçu du rendement d'Ishak Belfodil, Christian Gourcuff va apporter de nouveaux changements dans son onze de départ. Mais le technicien français va rester fidèle à son 4-4-2, seule l’animation offensive devant être modifiée avec le retour de Riyad Mahrez sur le flanc gauche et le repositionnement de Nabil Bentaleb dans un rôle plus axial. Désormais doublure de luxe, Hilal Soudani devrait en profiter pour avoir sa chance en attaque et épauler Yacine Brahimi.

 Les compositions de départ

Sénégal : Coundoul – Djilobodji, Mbodji, Sané – Mbengue, Badji, Guèye, Kouyaté – Diop, Mané, Diouf.

Algérie : M’Bolhi – Mandi, Bougherra, Medjani, Ghoulam – Feghouli, Taider, Bentaleb, Mahrez – Brahimi, Soudani.

 Ils ont dit

Sofiane Feghouli :Nous allons tout faire pour gagner, et du coup valider notre qualification. Ce n’est pas la défaite concédée face au Ghana qui va nous abattre. Nous allons y mettre du cœur et mouiller le maillot comme on a l’habitude de le faire. Ce match sera décisif et capital pour nous.

Alain Giresse :Si on se place sur le point de vue comptable, il est plus facile de prendre un point que de chercher trois points. Mais, ce n’est pas là dessus que nous allons baser notre approche pour aborder ce match. Nous n’allons pas minimiser le résultat en disant qu’un point est suffisant. Nous avons abordé les trois matches dans l’esprit de les gagner, tous.

Avatar photo
Mansour Loum