CAN 2015 : Tunisie et RD Congo, les inséparables !

Leur qualification pour la CAN 2015 était liée, leur passage en quarts de finale de la phase finale est validé grâce à leur match nul (1-1). Lundi, la Tunisie et la RD Congo se sont quittées bons amis. Une habitude ces derniers temps pour deux sélections qui se haïssaient pourtant il y a quelques années.


Coup de sifflet final de Tunisie-RD Congo (1-1), ce lundi à Bata. Le sélectionneur congolais Florent Ibenge tombe dans les bras de Georges Leekens, son homologue de la Tunisie. Une image forte symboliquement. En partageant les points, les Aigles de Carthage et les Léopards ont tous deux validé leur qualification pour les quarts de finale de la CAN 2015. Même si les Congolais ont tremblé jusqu’au bout, craignant que le Cap Vert ou la Zambie n'ouvre le score dans l’autre match et les coiffe sur le fil.

Quatre ans en arrière, les sélectionneurs congolais et tunisien n’auraient surement pas fini bras dessus, bras dessous. A l’époque, les deux équipes se vouaient une haine tenace sur le rectangle vert. La faute à la finale de la Ligue des champions 2010, remportée par le TP Mazembe devant l’Espérance de Tunis dans une ambiance électrique. Désabusés par l’arbitrage du match aller, les Tunisiens refusent de recevoir la médaille de finaliste lors de la manche retour. Des crachats sont échangés. Le TP Mazembe est sacré sous les sifflets du stade de Radès.

De la haine à l'amour

Nouvelle escalade lors du CHAN 2011. Beaucoup de joueurs de l’ES Tunis et du TP Mazembe sont présents. Aucun d’eux n’a oublié l'épisode de 2010. Les Tunisiens éliminent la RD Congo en quarts de finale et fêtent leur victoire par une “danse du chien”, popularisée par Robert Kidiaba, qui était présent dans le but adverse ce jour-là. Une façon de provoquer l’adversaire.


CHAN 2011 Tunisie – RD Congo 1-0 (Dhaouadi) par Artiste-Tunisien

Depuis, la tension est retombée. En particulier depuis novembre dernier. Virtuellement qualifiée pour la CAN 2015 au titre de meilleur troisième de l’ensemble des éliminatoires, la RD Congo doit attendre le dénouement de Tunisie-Egypte pour valider son billet pour la Guinée Equatoriale. Face à des Tunisiens déjà qualifiés, les Pharaons peuvent coiffer les Léopards sur le fil s’ils s’imposent par plus d’un but d’écart. Mais les Aigles de Carthage jouent le jeu jusqu’au bout, prenant le meilleur sur l’Egypte (2-1) et rendant un fier service à la RD Congo.

Retrouver Tunisiens et Congolais dans le même groupe à la CAN était déjà un sacré clin d’œil du destin. Les voir franchir ensemble la porte des quarts de finale frise l’incroyable. Surtout que les Tunisiens ont encore une fois –et bien malgré eux cette fois car leur qualification n’était pas tout à fait en poche- maintenu les Congolais en vie ce lundi en manquant une demi-douzaine d’occasions franches qui auraient été synonymes d’élimination pour les Léopards. C’était sans compter sur le destin qui unit les deux sélections. Prochain rendez-vous le 8 février en finale à Bata ?

CAN 2015 : Tunisie et RD Congo, les inséparables !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !