Auteurs d’un match nul (1-1) ce lundi à Bata lors de la 3e journée du groupe B de la CAN 2015, la Tunisie et la RD Congo ont validé leur qualification pour les quarts de finale. Les Tunisiens rencontreront le pays hôte, alors que la RDC aura droit à un derby face au Congo.


Le groupe B a livré son verdict. Opposés dans une affiche choc de la 3e journée de la CAN 2015, la Tunisie et la RD Congo ont finalement toutes les deux assuré leur qualification pour les quarts de finale de la compétition à l’issue d’un match nul riche en occasions, mais qui s’est finalement soldé sur un score de parité (1-1). La faute au manque de réalisme des Tunisiens, qui se sont procurés un nombre incalculable de situations dangereuses.

Les Aigles de Carthage avaient pourtant débuté timidement avec une défense à cinq, mais se montraient toujours aussi dangereux en contres. Sur l’un d’eux, Akaichi donnait des sueurs froides à la défense congolaise mais faisait preuve d’un excès d’individualisme avant que Kimwaki ne sauve sauve sur sa ligne (10e). Première alerte pour les hommes de Florent Ibenge, toujours brouillons dans la construction, qui devaient une nouvelle fois s’en remettre à une parade de Kidiaba devant Chikhaoui (20e).

Sauf qu’à force de concéder des situations chaudes, les Congolais se faisaient sanctionner par un Akaichi très en vue (1-0, 31e). Le K.O était même tout proche pour des Léopards peu inspirés devant, la faute à un Mbokani invisible et un Bolasie sur courant alternatif. Mais Akaichi, une nouvelle égoïste (61e), et Khazri seul aux 5 mètres (63e) manquaient le cadre. En sursis, le Congo n’en demandait pas tant et Bokila, entré en jeu, venait remettre les deux équipes à égalité sur une des rares offensives congolaises (1-1, 66e) et surtout qualifiés les siens pour la suite du tournoi, car dans l’autre rencontre de la poule le Cap Vert et la Zambie ne parvenaient pas à faire trembler les filets.

Un derby Congo-RD Congo en quarts

Champions d’Afrique en 2012, les Chipolopolo ont pourtant tout tenté à l’instar de Singuluma dont le tir était sorti du but cap-verdien in-extremis (12e), avant que Kalaba ne voit son coup franc repoussé par Vozinha (41e). Deux occasions franches dans un premier acte rythmé, mais sans suite car au retour des vestiaires, une pluie diluvienne venait rendre la pelouse impraticable et impossible au déploiement d’un jeu au sol. De quoi laisser des regrets aux deux formations avec ce 0-0 synonyme d’élimination.

Congolais et Tunisiens n’en demandaient pas tant pour se hisser dans le top 8 du tournoi. En quarts de finale, les Aigles de Carthage vont avoir la délicate mission d’affronter la Guinée Equatoriale devant son public, alors que de leur côté les Léopards se frotteront à leurs voisins du Congo, et leur ancien sélectionneur Claude Le Roy, pour un derby qui promet déjà.

 Les compositions de RDC-Tunisie

Tunisie : A. Mathlouthi – Maaloul, Abdennour, Ben Youssef, Yaakoubi, H. Mathlouthi – Ragued, Sassi, Chikhaoui, Khazri – Akaichi.

RD Congo : Kidiaba – Mpeko, Kimwaki, Mongongu, Kasusula – Mbemba, Makiadi, Mubele – Mabwati, Bolasie, Mbokani.

 Les compositions de Cap Vert-Zambie

Cap Vert : Vozinha – Carlitos, Gégé, F. Varela, Stopira – Calú, Nuno Rocha, T. Varela – G. Mendes, R. Mendes, Heldon.

Zambie : Mweene – Nkausu, Sunzu, Mtonga, Mbola – Munthali, Musonda, Kalaba – Singuluma, Kangwa, Lungu.