zimbabwe_vs_tunisie.jpg

En dominant l’Algérie (2-1) jeudi dernier, la Tunisie a fait un immense pas vers les quarts de finale de la CAN 2017. Reste à ne pas tout gâcher en assurant au moins le match nul face au Zimbabwe ce lundi dans la « finale » pour la 2e place du groupe B.


La Tunisie y est presque ! Victorieux 2-1 de l’Algérie jeudi dernier, les Aigles de Carthage sont aux portes des quarts de finale de la CAN 2017. Pour valider leur billet, les hommes d’Henry Kasperczak n’ont besoin que d’un point face au Zimbabwe ce lundi à 19h GMT (20h Paris) à Libreville à l’occasion de la dernière journée du groupe B. Privés du gardien titulaire Aymen Mathlouthi, qui sera remplacé par Rami Jridi, les Tunisiens abordent ce rendez-vous avec beaucoup de méfiance face à un adversaire qui peut toujours rêver de la qualification en cas de victoire.

« Dans le football, il n’y a pas de match piège, car tous les matchs ont la même importance et il n’y a pas d’équipe modeste. Au contraire, le Zimbabwe a beaucoup progressé ces dernières années« , a souligné Kasperczak devant la presse. Pas question donc de tout gâcher en se laissant surprendre si près du but. « La victoire devant l’Algérie a réjoui le public tunisien et il importe de construire sur cette bonne performance et de battre le Zimbabwe en faisant preuve d’efficacité même si la rencontre s’annonce bien difficile afin de mériter la qualification« , a mis en garde le défenseur central Mohamed Ali Yaakoubi.

Après avoir tenu en respect l’Algérie (2-2) et s’être procuré plusieurs opportunités face au Sénégal (0-2) même si leurs erreurs défensives les ont plombés, les Warriors auraient quant à eux tort de ne pas y croire. « Tous les joueurs sont prêts pour ce rendez-vous et ils ont confiance en leurs moyens et en leur capacité à créer la surprise« , a lancé le sélectionneur Callisto Pasuwa devant la presse. Pas toujours sereine défensivement et souvent en manque d’efficacité dans la surface adverse, la Tunisie n’aura pas le droit à l’erreur.

 Le programme de lundi (Groupe B) :

19h GMT (20h Paris), Sénégal-Algérie, Franceville

19h GMT (20h Paris), Zimbabwe-Tunisie, Libreville

ww-2.jpg
zimbabwe_vs_tunisie.jpg

 Sur le même sujet : égalité au classement, mode d’emploi