classement.jpg

Outre les treize vainqueurs de groupes, les deux sélections qui termineront meilleurs deuxièmes des éliminatoires de la CAN 2017 toutes poules confondues valideront également leur billet pour la phase finale. Avant les derniers matchs de dimanche, le Bénin et l’Ethiopie occupent ces positions.


Qui seront les heureux élus ? A l’entame de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, six places restent encore à décrocher pour la phase finale au Gabon. Et deux d’entre elles reviendront aux deux meilleurs deuxièmes tous groupes confondus. Quelles sont les sélections les mieux placées pour décrocher ces précieux sésames ? Afrik-Foot fait le point.

 Le classement actuel des meilleurs deuxièmes (au 3/09/16 à 23h59) :

zzzzzz-2.jpg

 Ceux qui peuvent terminer à 13 points : Mali, Ouganda

Avec 13 points, le Mali est déjà qualifié car même en cas de défaite devant le Bénin, qui terminerait alors en tête du groupe, les Aigles se classeraient forcément parmi les deux meilleurs deuxièmes. De son côté, l’Ouganda sera lui aussi assuré de terminer parmi les meilleurs deuxièmes s’il bat les Comores.

La Tunisie, le Liberia, le Burkina Faso, la Centrafrique et la RDC peuvent aussi terminer à 13 points mais dans ce cas, ils seraient assurés de la 1ère place et n’entrent donc pas dans cette catégorie.

 Ceux qui peuvent terminer à 12 points : Bénin, RDC

Même en cas de défaite contre la Centrafrique dans la « finale » du groupe B, la RDC aurait elle aussi ses chances avec 12 points au compteur, à condition que le cas de figure énoncé plus haut (Mali et Ouganda deuxièmes) ne se produise pas.

Les Léopards se trouveraient alors en concurrence avec le Bénin s’il fait match nul au Mali. Pour l’instant, la différence de buts est favorable aux Congolais (+7 contre +5).

 Ceux qui peuvent terminer à 11 points : Bénin, Burkina Faso, Centrafrique, Ethiopie, Liberia, Ouganda, Swaziland, Togo, Tunisie

Vient ensuite toute une flopée de prétendants à onze points : le Bénin s’il perd, le Burkina Faso ou l’Ouganda en cas de nul dans le groupe D, la Centrafrique si elle fait match nul, le Swaziland s’il s’impose au Malawi et l’Ethiopie si elle domine les Seychelles, et enfin le 2e du groupe A, comme expliqué ci-dessous.

 Le cas très complexe du groupe A :

Dans cette poule, le Liberia, la Tunisie et le Togo sont encore en lice et peuvent tous trois terminer premier, comme deuxième ou troisième. Pour que cet embouteillage se produise, il faut toutefois que la Tunisie et le Liberia fassent match nul pendant que les Eperviers battent Djibouti, déjà éliminé.

Les trois sélections se retrouveraient alors toutes à onze points et ni le bilan des confrontations directes, ni la différence de buts des confrontations directes ne permettraient de les départager. Il faudrait alors prendre en compte le nombre de buts inscrits dans les confrontations directes (qui dépendra du score de Tunisie-Liberia) pour déterminer le classement ! Actuellement, le Togo et le Liberia comptent 4 buts inscrits dans les confrontations directes contre un seul pour la Tunisie.

 Ceux qui peuvent terminer à 10 points :

En cas de défaite, le Burkina Faso, la Centrafrique, le Liberia, l’Ouganda et la Tunisie termineront avec dix points, mais cela ne suffira pas puisque le Bénin et l’Ethiopie, qui sont déjà assurés de 11 points minimum (voire plus pour les Ecureuils), les devanceraient forcément.

 Sur le même sujet : Le classement groupe par groupe

 Et aussi : Le programme de la 6e journée