Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit le 26 mars dernier lors de sa première cape avec l’Algérie, face à la Tunisie (1-0), Victor Lekhal a dû renoncer à la CAN 2019 sur blessure. Du coup, le milieu défensif du Havre a vécu le sacre de ses coéquipiers avec des sentiments contrastés.

«C’est magnifique mais forcement j’ai un pincement au cœur quand je me dis que j’aurais peut-être pu participer à cette belle aventure si je ne m’étais pas blessé», a expliqué le Fennec sur le site du HAC, avant d’encenser le travail du sélectionneur Djamel Belmadi. «J’ai suivi tous les matchs je ne suis pas surpris de les voir remporter cette compétition, cette équipe compte beaucoup de talents et puis il y a eu l’arrivée de Belmadi qui a tout changé dans cette équipe. Il est arrivé avec un vrai projet de jeu, et avec lui tout le monde joue ensemble, les attaquants reviennent défendre, etc, ce n’était pas le cas avant !»

Lekhal va désormais tenter de regagner sa place dans ce groupe.