A la veille du coup d’envoi de la CAN 2019, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, était présent ce jeudi en conférence de presse. Le Malgache en a profité pour confirmer que la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) sera utilisée à partir des quarts de finale et pas avant ce stade de la compétition.

«C’est une mesure de prudence. Quand vous voyez les différents pays qui utilisent la VAR, ils ne se précipitent pas d’aller dès le début. C’est une technologie que beaucoup de gens n’utilisent totalement pas encore», a justifié le dirigeant. «Au début, c’était prévu pour les demi-finales, mais nous avons exigé qu’il faut aller un peu plus en avant. Le comité exécutif a décidé pour les quarts de finale, pour que ce soit une réussite.»

Pour rappel, la VAR a été utilisée lors des deux dernières finales de la Ligue des champions africaine, avec à chaque fois son lot de polémiques à la clé, le summum étant atteint en début de mois lorsque cette technologie n’a pas fonctionné lors de la manche retour. Espérons que cette fois tout se déroulera sans couac…