Contrairement à ce que répète le président de la CAF, Ahmad, le Libérien Musa Bility, membre du comité exécutif de l’instance, assure que rien n’a été décidé concernant le retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire.


Il n’y a pas que la CAN 2019 qui fait couler beaucoup d’encre. L’édition 2021 se trouve également au centre de nombreuses spéculations ces derniers jours. Lundi, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a répété qu’il compte retirer cette édition à la Côte d’Ivoire pour la réattribuer au Cameroun, déchu du droit d’organiser la compétition en 2019. Mettant en avant des retards déjà trop importants dans les travaux, le Malgache a affirmé que le comité exécutif de la CAF a validé cette décision le 30 novembre dernier. Problème : membre de ce même comité, le Libérien Musa Bility tient un tout autre discours !

« En tant que membre du comité exécutif et du comité d’urgence, je veux dire que la CAF doit faire attention à ses déclarations pour éviter de se créer des problèmes. Nous avons seulement traité le cas du Cameroun (pour la CAN 2019)« , a assuré le dirigeant au micro de la RTI. Pour Bility, il est très clairement trop tôt pour dire que les Eléphants ne seront pas prêts pour 2021. « Pour la Côte d’Ivoire, nous avons décidé d’envoyer une équipe technique pour contrôler si les préparatifs avancent. C’est seulement lorsque le rapport sera en notre possession que nous serons en mesure de prendre une décision pour 2021 et 2023. »

« Il n’a jamais été question de déplacer la CAN de la Côte d’Ivoire. On a pris la décision pour le Cameroun à six mois de la compétition, on ne peut pas décider deux ans avant pour la Côte d’Ivoire. Notre position aujourd’hui est très claire : le pays-hôte pour 2021, c’est la Côte d’Ivoire et la Guinée pour 2023. Tout autre chose qui a été dite n’implique pas le comité exécutif. Il n’a jamais décidé d’arracher la CAN à la Côte d’Ivoire« , a insisté le Libérien. Difficile d’y voir clair avec tant de discours contradictoires même si du côté d’Ahmad, la question semble bel et bien tranchée… En tout cas, le prochain comité exécutif de la CAF, celui qui doit choisir le nouveau pays-hôte pour la CAN 2019, s’annonce tendu le 9 janvier prochain !