Jeudi soir, la satisfaction d’avoir décroché le point du match nul face au Mali (2-2) dans les éliminatoires de la CAN 2021 a rapidement laissé place à un sentiment beaucoup plus douloureux chez le latéral gauche guinéen Issiaga Sylla. Quelques minutes après la rencontre, le Toulousain a en effet eu la douleur d’apprendre la mort de son père, Abdoulaye Sylla. Le décès est survenu la veille du match, mais la Fédération guinéenne (Feguifoot), en accord avec la famille du joueur, a préféré ne rien lui dire jusqu’au coup de sifflet final afin de ne pas perturber sa préparation de la rencontre.

«De retour à l’hôtel, le président de la Fédération Guinéenne de Football, Antonio Souaré, a annoncé à l’ensemble de l’équipe le décès du père d’Issiaga Sylla, défenseur de Toulouse. Le décès a eu lieu en Guinée à la veille du match, mais le joueur n’a donc été informé qu’après la rencontre aller contre les Aigles du Mali. Cette nouvelle a plongé joueurs, encadreurs et supporters présents à l’hôtel Laico dans une grande désolation. Issiaga a reçu les messages de condoléances de l’ensemble de l’équipe», rapporte ainsi la Feguifoot sur sa page Facebook.

Un choix fort qui illustre l’attachement bien connu par ses proches d’Issiaga Sylla pour le Syli National…