Mardi, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de sanctionner la Gambie d’une simple amende suite à la rétention des joueurs gabonais à l’aéroport une bonne partie de la nuit précédant leur match éliminatoire à la CAN 2021 face aux Scorpions (défaite 2-1). Dans le même temps, la Fédération gabonaise (Fegafoot) a elle aussi été mise à l’amende en raison des posts sur les réseaux sociaux de Pierre-Emerick Aubameyang, accusé d’avoir terni l’image de la CAF. La Fegafoot a répondu ce mercredi via un communiqué.

«Suite à la décision de la commission de discipline de la CAF, relative à la maltraitance subie par la délégation gabonaise à l’aéroport de Banjul, une réunion de la commission d’urgence de la FEGAFOOT élargie à la commission juridique aura lieu, le mercredi 09 décembre 2020, à partir de 8h au siège fédéral. D’ores et déjà, la FEGAFOOT est très indignée par la décision de la commission de discipline de la CAF qui s’est plus appesantie sur les aspects pécuniaires au détriment de l’éthique sportive. Consciente que le traitement indigne infligée à la sélection gabonaise relève des pratiques moyenâgeuses, la la FEGAFOOT s’engage à saisir la commission d’appel de la CAF dans les plus brefs délais et va user de toutes les voies de recours pour que l’équité sportive soit préservée», a annoncé l’instance. Cette affaire est donc loin d’être terminée…

Le communiqué de la Fegafoot

Image