Algérie supporters

Ce n’est pas un secret, le Maroc et l’Algérie entretiennent des relations diplomatiques pour le moins tendues et la volonté des deux frères ennemis de candidater pour l’organisation de la CAN 2025 constitue un nouveau motif de discorde. Tout est parti d’une «information» révélée lundi sur facebook par le journaliste algérien de beIN Sports Mena, Hafid Derradji.

«Il paraît que la CAF a décidé d’attribuer la CAN 2025 au Maroc, celle de 2027 au Nigeria et la CAN 2029 à l’Algérie», a-t-il indiqué. Présent mardi en conférence de presse, le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien, Abderrazak Sebgag, a atténué ces propos, tout en assurant qu’il va rester attentif à l’évolution de la situation.

«Si on se fait battre en coulisses…»

«Hafid n’est pas membre de la CAF mais en tant qu’expert en football ce qu’il dit doit être pris en considération», a indiqué l’homme politique, qui participait au forum du journal El Hiwar. «La CAF n’a pas encore tranché, car il y a des étapes qui n’ont pas encore été faites, mais les rumeurs qui circulent vont nous ouvrir les yeux. Si les concurrents nous battent avec leurs dossiers, on accepte, mais si c’est par les coulisses… De toute façon, ils ont leurs armes, on a les nôtres, et au final c’est le Comex qui va trancher, un vote sera organisé et on connaîtra le pays organisateur.»

Le pays-hôte de la CAN 2025 sera connu le 10 février après un vote du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) et des visites d’inspection dans les différents pays candidats. L'instance a expliqué mercredi que 5 à 8 dossiers de candidature ont été enregistrés.