La Guinée peut respirer ! Qualifié sur le terrain pour les demi-finales de la CAN des moins de 17 ans qui se déroule actuellement en Tanzanie, le Syli cadet restait sous la menace d’une réserve déposée par le Sénégal, son adversaire qu’il a battu 2-1 en phase de groupes.

Alors que les Lionceaux accusaient deux joueurs, Ahmed Tidiane Keïta et Aboubacar Conté, de fraude sur l’âge en se basant sur de supposés passeports différents utilisés au tournoi U16 International Dream Cup disputé en juin 2017 au Japon, la Confédération africaine de football (CAF) a tranché en faveur de la Guinée, indique la presse locale.

L’instance a estimé que les tests IRM effectués avant la compétition faisaient foi pour prouver l’âge d’un joueur. Les deux jeunes hommes seront donc éligibles pour la demi-finale programmée mercredi face au Nigeria.