CAN U17 : remontada et finale pour le Maroc

Sur la défensive durant la majeure partie du match, le Maroc s’est imposé au bout du suspense face au Mali (0-0, 6-5 après tirs aux buts), ce dimanche 14 mai au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, dans la deuxième demi-finale de la CAN U17 2023 et rejoint le Sénégal en finale.

D’entrée, le Maroc disposait son bloc bas face à des Maliens plus athlétiques. Et mis à part quelques rares situations grattées sur coups de pied arrêtés, les Lionceaux n’inquiétaient guère les doubles champions d’Afrique. En effet, suite à un coup franc, Boudlal se faisait percuter dans les airs par Bourama Koné (23e), avant que Mohamed Hamony ne voie son corner direct dévié par le portier malien (26e).

Côté Aiglonnets en revanche, on s’appliquait à faire circuler le cuir (plus de 70% de possession à la mi-temps). Toutefois, la précision faisait défaut dans la dernière passe. Le danger venait sur coup franc, à l’image de celui direct enroulé par Ange Martial Tia qui butait sur la transversale de Benrhozil (31e). Son coéquipier Ibrahim Diarra n’avait pas plus de réussite sur une frappe heurtant l’arrête du gardien marocain (49e).

Benrhozil, le héros du Maroc

On assistait alors à un duel de coups de pied arrêtés. Puisque dans la dizaine de minutes suivante, c’était le milieu de l'Académie Mohammed VI, Adam Chakir, qui trouvait la barre transversale de Bourama Koné (59e). La fin de la partie donnait toutefois lieu à quelques occasions de but, dont une possibilité de penalty non sifflée pour les Aiglonnets. Sur un débordement, Ibrahim Diarra trébuchait dans la surface suite à un croche-pied de Mohamed Katiba (85e). Mais après deux longues minutes d’hésitations et une sollicitation de la VAR, l’arbitre ne bronchait pas.

Les deux équipes s’opposaient donc dans l’ultime épreuve des tirs au but, tout comme le Sénégal et le Burkina Faso dans la première demi-finale de la compétition. Avec 2  buts de retard durant cette séance, le Maroc semblait très mal embarqué et au bord de l'élimination… Mais c'était le moment choisi par Benrhozil pour briller ! Après avoir déjà repoussé deux tirs, le gardien de l'Académie Mohammed VI détournait la tentative de l’arrière gauche Gaoussou Koné et propulsait sa sélection en finale.

Le Maroc remporte ainsi la première confrontation de son histoire en U17 avec le Mali et défiera le Sénégal en finale le vendredi 19 mai. Les Aiglonnets affronteront le Burkina Faso pour la médaille de bronze le jeudi 18 mai.

Les compos de Maroc-Mali

CAN U17 : remontada et finale pour le Maroc
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.