CAN U23 : la Guinée se relance contre le Congo

Après son faux pas contre le Maroc samedi, la Guinée a donné une leçon de football au Congo (1-3) ce mardi et se relance dans la CAN U23 2023. Revenus à hauteur du Syli junior juste avant la pause, les Diables Rouges, plombés par l’exclusion de leur gardien, n’ont jamais pu regarder dans les yeux leur adversaire lors du second acte et pointent dangereusement à la dernière place du groupe A.

Face à un adversaire qui opposait un jeu sensiblement égal, la Guinée prenait rapidement les devants au tableau d’affichage. En effet, après quelques timides offensives, Aguibou Camara ouvrait le score pour le Syli U23. Suite à un long dégagement du gardien, Algassime Bah déviait du haut du crâne pour l’avant-centre de l’Olympiakos. Ce dernier battait à la course les défenseurs et lobait Dhody Foutou (0-1, 10e). Bien lancés par leur numéro 23, les hommes de Morlaye Cissé manquaient l’occasion de creuser l’écart quelques minutes plus tard. En effet, après s’être défait de ses gardes du corps congolais, Bah centrait en retrait de la droite pour Camara mais la trajectoire était coupée par le gardien (21e).

Passé ce temps fort guinéen, le Congo prenait la possession du cuir et revenait au score peu avant la mi-temps. Sur une action presque copiée collée du but guinéen, Triomphe Kokolo héritait d’une déviation de la tête après un long dégagement de Bissila Foutou pour trouver dans la profondeur Yann Ngatse. L’attaquant profitait d’une sortie inespérée du gardien pour pousser le ballon dans le but vide (1-1, 40e). À l’instar du Syli junior en première période, les Diablotins rataient de peu l’opportunité de passer devant lorsque la défense guinéenne déviait en corner une passe en retrait au point de penalty (53e). Cependant, à la différence de son adversaire, elle allait payer cher son raté. Car, sur une action de contre dans les secondes suivantes, le défenseur Ndecket Bowamba déviait dans ses propres buts un centre en retrait de Salifou Soumah pour Algassime Bah (1-2, 54e).

Foutou saborde les Diablotins, la Guinée torpille le Congo

La Guinée reprenait ainsi l’avantage mais loupait ensuite l’opportunité de faire le break près d’un quart d’heure avant la fin du match. En effet, après consultation de la VAR, le gardien Bissila Foutou se faisait doublement sanctionner par un carton rouge et un penalty contre le Congo, pour un vilain coude dans la tempe de Lamine Soumah (72e). Le penalty ne profitait pas puisqu’Ulrich Samba stoppait le tir de Bah (76e). Mais le gardien remplaçant ne repoussait que l’échéance parce qu’à cinq minutes du temps règlementaire, Soumah, décalé seul sur la droite par Tidiany Bangoura, enveloppait parfaitement la balle du gauche et trouvait le coin du filet de Samba (1-3, 84e).

Après sa défaite samedi contre le pays hôte le Maroc, la Guinée se relance de belle manière et rejoint provisoirement en tête du groupe les Lionceaux de l'Atlas et les Black Meteors du Ghana qui s’affrontent plus tard dans la soirée. Les Diablotins restent lanternes rouges avec zéro point au compteur (battus au premier match par le Ghana) et risquent d'être éliminés dès les prochaines heures. Vendredi, la Guinée affrontera le Ghana pour la dernière journée de la phase de groupes. Dans le même temps, le Congo sera opposé au Maroc.

Les compos de Congo-Guinée

CAN U23 : la Guinée se relance contre le Congo
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.