CAN U23 : le meilleur joueur attire déjà des clubs européens !

En s'inclinant samedi en finale face au Maroc (2-1 ap), l'Egypte a loupé l'occasion de remporter pour la deuxième fois consécutive la CAN des moins de 23 ans. Ibrahim Adel, élu meilleur joueur du tournoi, n'est toutefois pas étranger au beau parcours des Pharaons. La pépite de 22 ans est désormais convoité par plusieurs écuries européennes.

Ailier gauche et capitaine des Pharaons U23, Ibrahim Adel a marché sur l'eau tout au long de la compétition estivale. Dites-lui si vous voulez qu'il n'a inscrit qu'un seul pion (contre le Mali en poules), lui pourrait vous répondre – à juste titre – qu'il a donné le tournis aux malheureux défenseurs ayant croisé sa route. La défaite en finale ? Sans doute à l'heure actuelle une blessure encore bien vivace pour le jeune joueur. Mais le numéro 10, déjà deux capes au compteur avec les A, n'a peut-être pas tout perdu. Déjà, il a raflé le titre de meilleur joueur de cette CAN U23, mais il pourrait aussi glaner un contrat au sein d'un club en Europe.

Engagé jusqu'en 2026 avec le Pyramids FC, le virtuose de 22 ans intéresse – selon le journaliste Fabrizio Romano – les formations de Nordsjælland et d'Anderlecht. La première citée est une écurie de premier plan du championnat danois tandis que la seconde, plus connue, est tout simplement la plus titrée de Belgique. Deux destinations loin d'être inintéressantes – surtout Anderlecht – et qui seront à considérer si une offre vient sur la table.

Le futur Mohamed Salah ?

Ibrahim Adel excelle à son poste d'ailier gauche. Fin techniquement, excellent dribbleur, il a cette capacité à faire déjouer ses adversaires et à se montrer décisif, aussi bien par ses buts que par ses passes décisives. Polyvalent, il est également capable de jouer au poste d'avant-centre. Relativement inconnu au bataillon sur la sphère mondiale, il jouit de sa petite notoriété au pays. Son compte Instagram – garni de près de 100 000 abonnés – en atteste. Mieux, il est même souvent associé à Mohamed Salah, véritable icône du football égyptien. Il est vrai qu'il possède des qualités pouvant faire penser à la star des Reds et que son gabarit est assez semblable (1 mètre 73 contre 1 mètre 75 pour Salah).

Le célèbre buteur de Liverpool avait décidé de mettre les voiles en Europe après avoir été révélé lors d'une CAN U23 (l'édition 2011, durant laquelle les Pharaons avaient fini 3èmes). Il avait 20 ans et s'était alors engagé au FC Bâle, en Suisse, dans un championnat de niveau intermédiaire. Ibrahim Adel en a 22. Il sort lui aussi d'une CAN U23 de très haut vol. Certes, il a encore de nombreux paliers à franchir avant de se rapprocher du niveau incommensurable de Salah. Mais le jeune Pharaon est désormais un joueur confirmé au Pyramids FC (106 matchs et 28 buts depuis ses débuts en 2018) et il serait alors peut-être temps pour lui de tenter l'aventure sur le sol européen. Au Danemark, en Belgique ou ailleurs, le natif de Port-Saïd ne devrait en tout cas pas manquer d'animer le mercato dans les semaines à venir.

CAN U23 : le meilleur joueur attire déjà des clubs européens !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.