En déplacement sur la pelouse du FUS Rabat (1-1 à l’aller) samedi en 16es de finale retour de la Coupe de la CAF, l’UMS de Loum a rallié le Maroc in extremis ce vendredi. Alors qu’ils devaient initialement s’envoler mardi, les Camerounais étaient cloués à Yaoundé depuis ce jour. « Malgré le fait qu’on a raté le vol, on croyait qu’on pouvait rattraper la compagnie Royal Air Maroc à travers d’autres vols nous conduisant dans d’autres capitales des pays africains. Mais cela n’a pas été possible« , regrette l’entraîneur Anicet Mbarga Foe, interrogé par Camfoot. « On a été confronté à la difficulté selon laquelle avec la fermeture de l’aéroport international de Douala, Royal Air Maroc ne vient plus que deux fois au Cameroun. C’est-à-dire mardi et vendredi. » Pas facile dans ces conditions de préparer la manche retour…