Avec deux défaites en autant de sorties lors de la phase de groupes du CHAN 2014, la Mauritanie a déjà fait ses adieux à la compétition. Avant la dernière rencontre qui va opposer les Mourabitounes au Gabon, nos partenaires de Mauritaniefootball, observateurs du football mauritanien, reviennent sur les raisons de cette sortie de route prématurée.


On ne cherche pas la petite bête ! Que cela soit clair. Cela n’est nullement pas l’intention. Mais en tant qu’observateur, après l’élimination prématurée de la Mauritanie de sa première compétition internationale, on estime logique de fouiner un peu dans ce qui n’a pas marché dans la gestion technique de l’équipe, pas administratif, parce que cela nous prendra beaucoup plus de temps. Alors, ce n’est ni un procès encore moins une propagande.

Ce qui adviendra de notre réflexion ne saurait être de l’absolutisme, mais une tentative de recherche de l’origine de la faille de notre équipe. Cela est d’autant plus important qu’après ce tournoi, la Mauritanie à l’instar des autres, attaquera les éliminatoires de la CAN 2015 (en mars prochain) et que si on veut entamer cette campagne, sans faire une remise en question cela reviendrait à faire du sur place.

On ne peut pas tout peindre en noir

La bonne chose on ne cessera de le dire, c’est la qualification au CHAN, une compétition réservée aux joueurs locaux. Cela prouve qu’il y a un travail qui se fait à la base, même si le niveau du championnat laisse à désirer. Tout ceci a été possible grâce à l’expertise de Patrice Neveu qui s’occupe à la fois de tout : Equipe national A et locale. Certes que c’est peine perdue au CHAN, tout même, ce tournoi a permis de révéler certains joueurs, qui peuvent être greffés à l’ossature de l’équipe nationale A. Mais cela ne peut cacher les erreurs.

Seuls les fanatiques ont rêvé

Deux matchs et autant de défaite, zéro pointé, ce qui indique du coup la porte de sortie du tournoi aux Mourabitounes, qui avaient pourtant rejoint le tournoi avec plein d’espoir. Une situation inattendue pour les fanatiques, mais les observateurs avertis ne sont pas surpris de ce scénario. La Mauritanie n’a pas pu se départir de son étiquette d’outsider que lui avaient collé les prédicateurs sportifs….

Lire la suite du sujet chez notre partenaire Mauritaniefootball.com