Les quarts de finale du CHAN 2018 débutent ce samedi avec l’affiche qui opposera à 16h30 GMT le Maroc, pays-hôte et grand favori, à la Namibie, Petit Poucet du tournoi.


A priori, c’est l’affiche la plus déséquilibrée de ces quarts de finale du CHAN 2018. Entre le Maroc, pays-hôte invaincu et porté par tout un peuple, et la Namibie, qui participe à la compétition pour la première fois de son histoire, les pronostics penchent clairement en faveur des Lions de l’Atlas A’ avant le coup d’envoi du match ce samedi à 16h30 GMT à Casablanca. Surtout que les Marocains sortent d’une phase de groupe parfaitement maîtrisée avec la qualification acquise dès le 2e match, ce qui a permis au sélectionneur Jamal Sellami de faire tourner face au Soudan (0-0) tout en assurant la 1ère place.

En face, les Brave Warriors se présentent comme la véritable révélation de ce CHAN, eux qui ont surpris la Côte d’Ivoire (1-0) puis l’Ouganda (1-0) sur la plus petite des marges à chaque fois dans le temps additionnel avant de tenir tête à la Zambie (1-1). Du coup, tout en assumant ses ambitions, Sellami appelle ses joueurs à ne pas prendre leurs adversaires de haut. « Nous avons tout pour qualifier le Maroc pour les demi-finales« , a lancé le technicien lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. « C’est une équipe que nous respectons. Il se peut que la Namibie opte pour la défensive. Mais cela ne changera rien à notre philosophie de jeu. C’est-à-dire, se projeter vers l’avant pour permettre à nos qualités de s’exprimer. On a plus de qualités (que la Namibie), il faut avoir le courage de le dire. »

Manetti met la pression sur le Maroc

De son côté, le sélectionneur namibien Ricardo Manetti met clairement la pression sur le pays-hôte. « C’est le Maroc qui a la pression car pays organisateur et jouant devant son public. Nous allons tout donner comme on l’a fait depuis le début« , a-t-il promis. « Personne ne nous attendait là. Donc tout peut arriver. On va se concentrer sur nous et faire notre meilleur match. » Le Maroc devra faire preuve de patience comme lors du match d’ouverture face à la Mauritanie (4-0) lorsqu’il avait très vite pris les initiatives mais attendu jusqu’à la dernière demi-heure pour trouver la faille.

L’autre quart de finale programmé ce samedi proposera une petite opposition de style à Marrakech (19h30 GMT) entre une Zambie plutôt joueuse et un Soudan avant tout compact et qui signe un bon retour au premier plan cette année.

 Le programme des quarts de finale

Samedi 27 janvier

Maroc-Namibie (Q1 à 16h30 à Casablanca)

Zambie-Soudan (Q2 à 19h30 à Marrakech)

Dimanche 28 janvier

Nigeria-Angola (Q3 à 16h30 à Tanger)

Congo-Brazzaville-Libye (Q4 à 19h30 à Agadir)

 Sur le même sujet : Ayoub El Kaabi, le record en tête