«La sélection marocaine de football n’est pas en mesure de faire le déplacement à Constantine.» En pesant ses mots, la Fédération marocaine de football (FRMF) a annoncé ce jeudi qu’elle ne participera pas au CHAN 2022 en signe de protestation contre l’Algérie, pays-hôte, qui lui interdit de rejoindre son sol via un vol direct. A la veille du coup d’envoi de la compétition, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a adressé un ultime message aux Fennecs. Le dirigeant assure que le double tenant du titre se trouve toujours en pleine préparation et que l’équipe se tient prête à décoller au cas où l’Algérie donne son feu vert !

«L’équipe poursuit sa préparation. Ceci, dans l'intention de participer, et de défendre le titre remporté lors des deux éditions précédentes», a assuré le dirigeant au micro de la chaîne Arryadia. «La vision de la FRMF est claire, nous avons l'intention de participer, comme le montrent nos préparatifs, la seule chose qui entrave cette participation est la réponse de la partie organisatrice, afin que l'équipe nationale se déplace à Constantine pour disputer ses matchs.»

Pas parvenu à infléchir la position du président de la république algérien, Abdelmadjid Tebboune, ce jeudi, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, se rend vendredi au Maroc pour tenter de convaincre la FRMF de renoncer à son boycott. A un peu plus de 48 heures du premier match des Lions de l’Atlas dimanche face au Soudan, il y a urgence !