Zwelivelile Mandela, CHAN 2022

Quelques heures avant la victoire de l’Algérie contre la Libye (1-0) ce vendredi, se tenait la cérémonie d’ouverture du CHAN 2022 au Stade Nelson Mandela de Baraki, près d’Alger. Pour l’occasion, le pays-hôte n’a pas lésiné sur les moyens en invitant notamment Zwelivelile Mandela petit-fils de Madiba, qui a donné son nom au stade.

Devant le peuple algérien, le Sud-Africain a tenu un discours enflammé. «Rappelons-nous que Madiba a dit : notre liberté ne sera pas complète tant que la Palestine ne sera pas indépendante. Nous nous levons ensemble pour nous battre pour l’indépendance de la Palestine. Free Palestine !», a clamé la célébrité à plusieurs reprises devant un stade en délire. Au passage, Zwelivelile Mandela a pris soin de rappeler qu’une «dernière colonie est présente en Afrique : le Sahara Occidental», dont il a dénoncé «l’oppression» par le Maroc. Absents de la compétition en signe de protestation contre le blocus aérien imposé par l’Algérie, qui les a empêchés de rejoindre son sol par vol direct, les Lions de l’Atlas apprécieront…

Dans un contexte plus léger, les rappeurs Dadju et Soolking, l’enfant du pays, ont également fait vibrer la foule en entonnant leurs plus grandes tubes durant une cérémonie qui aura marqué les esprits.