La Fédération ghanéenne n’aura finalement pas eu gain de cause. Malgré deux courriers envoyés à la FIFA, les Black Stars ont vu l’instance mondiale du football maintenir sa décision de jouer le match retour de barrage à la Coupe du monde 2014 sur le sol égyptien. Si le Ghana avait évoqué des raisons de sécurité pour que cette rencontre soit délocalisée, l’Egypte a fourni à la CAF et à la FIFA des garanties pour que ce match se tienne bien au Caire. Le barrage est donc maintenu pour le mardi 19 novembre, mais reste à savoir dans quelle enceinte les Pharaons vont accueillir leurs adversaires.