CM 2014-Pape Diouf : “Deux équipes africaines au second tour”

Parrain de la 4e édition du Sargal Foot Pro qui se tenait à Dakar, Pape Diouf s'est projeté sur la Coupe du monde qui aura lieu du 12 juin au 13 juillet prochain au Brésil. L'occasion pour l'ancien président de l'Olympique de Marseille de livrer son pronostic sur le parcours des pays africains.


Pape Diouf n'est jamais avare en commentaires. Même s'il a pris du recul sur le monde sportif pour d'avantage s'engager dans la politique, avec sa candidature lors des élections municipales à Marseille, l'ancien patron de l'OM garde tout de même un œil avisé sur le monde du ballon rond et notamment la Coupe du monde qui va débuter le 12 juin au Brésil et qui verra l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria représenter le continent africain.

Pour l'ancien journaliste sportif et agent de joueurs, l'Afrique sera bien représenté au Mondial. “Mon sentiment, qui repose davantage sur une intuition que sur une analyse froide, m'amène à croire qu'on peut retrouver deux équipes africaines à l’issue du premier tour“, a-t-il fait savoir dans des propos relayés par l'APS, avant de préciser : “C’est un pronostic de cœur et de raison… L'Afrique tonnera plus d’un lors de la Coupe du monde 2014.

Afin d'étayer son analyse, Pape Diouf a pris en exemple l'expérience déjà engrangée par les ambassadeurs dans les précédentes éditions. Les cinq pays qualifiés sont d'ailleurs les mêmes qu'en 2010 en Afrique du Sud. “Voir une équipe ou deux équipes en quarts de finale, c’est déjà un très bon résultat“, glisse t-il. “Le Cameroun a réussi à se montrer dans les grandes occasions. Le Nigeria, dans sa réforme, bénéficie de la constance de son groupe. Le Ghana, qui a failli aller en demi-finale en 2010, a aussi un groupe qui n’a pas changé.” De quoi laisser présager d'un bon Mondial pour les représentants du continent.

Mais avant le coup d'envoi du Mondial, l'ancien dirigeant souhaite d'abord apporter son aide au football sénégalais, en étant notamment le parrain de la 4e édition du Sargal Foot pro, qui récompensait les acteurs du football sénégalais. “Même si je suis loin du pays, j’ai toujours estimé qu’il était de mon devoir de donner un coup de main au football de mon pays. C’est pourquoi j’ai accepté l’invitation de cette institution qui veut donner de l’envergure au football local“, a-t-il confié.

Avatar photo
Mansour Loum