CM 2014 : Ziani, Taiwo, Mensah, les disparus du Mondial 2010

Karim Ziani, Taye Taiwo, John Mensah : stars de leur sélection lors de la Coupe du monde 2010, ils n’ont pas encore raccroché les crampons mais n’avaient aucune chance d’accrocher le bon wagon pour participer au Mondial 2014, qui va débuter ce jeudi au Brésil. Afrik-Foot revient sur ces “disparus”.


Le monde tourne vite, peut-être trop vite. Mais que dire de la planète football, en ébullition à quelques heures du coup d'envoie de la Coupe du monde 2014 qui s’ouvrira ce jeudi au Brésil. A l’échelle du football, quatre ans apparaissent déjà comme une éternité. Les héros d'hier ne sont plus que les oubliés d’aujourd’hui. Tête d’affiche de la sélection algérienne en Afrique du Sud, Karim Ziani peut en témoigner.

Malgré ses appels du pied répétés visant à ne pas faire oublier qu'il est toujours en activité, le milieu offensif d’Al Arabi (Qatar) n’a jamais été en course pour intégrer les 23 Fennecs pour le Brésil. Vahid Halilhdzic, qui a opéré une cure de rajeunissement depuis sa nomination sur le banc algérien, ne veut pas faire du neuf avec du vieux. Or, Ziani commence à vieillir (31 ans). Surtout, il a fait le choix des pétrodollars l’été dernier, préférant rester au Qatar plutôt que de tenter un retour en Europe.

Djebbour, Matmour et Ghezzal à la trappe

A l’instar de Karim Ziani, Nadir Belhadj a tenté plusieurs coups de pub’ pour se rappeler au bon souvenir d’Halilhodzic. Sans succès. Le latéral gauche (ou milieu gauche) d’Al Sadd, au Qatar, avait pourtant pris sa retraite internationale en 2012. Tout comme un certain Karim Matmour. Si un retour du buteur du FC Kaiserlautern n’a jamais été à l’ordre du jour, deux de ses compères de l’attaque algérienne en 2010 auraient pu être de la partie au Brésil : Abdelkader Ghezzal et Rafik Djebbour. Mais le premier s’est perdu dans les méandres de la Serie B italienne tandis que le second, sur le déclin et dépassé par Slimani, n’a pas été retenu dans la liste définitive de “coach Vahid”.

Avec son beau parcours terminé de façon tragique en 2010, la sélection ghanéenne s’était attirée bien des sympathies en Afrique du Sud. Les Black Stars tenteront de faire mieux au Brésil. Mais cela sera sans cinq de leurs héros passés. John Mensah d’abord. Après ses échecs successifs à l’OL et Sunderland, le défenseur central tente de rebondir depuis mars dernier au FC Nitra, en… Slovaquie.

Où sont les Appiah, Mensah, Vorsah et compagnie ?

Blessés de longue date, Isaac Vorsah (Red Bull Salzbourg) et Anthony Annan (Schalke 04) ont progressivement perdu leur place en sélection depuis un an et demi. Et que dire du latéral droit John Paintsil, miné par des problèmes personnels ? Stephen Appiah ne sera pas non plus de la fête au Brésil. L’un des maîtres à jouer du Ghana 2010 a pris sa retraite internationale juste après le Mondial sud-africain !

Autre grand disparu : Taye Taiwo. A la peine depuis son départ de l’Olympique de Marseille, le latéral gauche de Bursaspor est absent des listes de Stephen Keshi depuis près de deux ans. Le sélectionneur nigérian s'appuie, avec succès (victoire à la CAN 2013), sur une nouvelle génération. Décidément, tout fout le camp !

CM 2014 : Ziani, Taiwo, Mensah, les disparus du Mondial 2010
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !