Comores : la liste avec un pro de l’OM et des retours de taille

Le sélectionneur de l’équipe des Comores, Stefano Cusin, a dévoilé ce vendredi sa liste en vue des matchs face à Madagascar (7 juin à Johannesburg en Afrique du Sud) et au Tchad (11 juin à Oujda au Maroc), comptant respectivement pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Stefano Cusin a convoqué 24 Cœlacanthes. On note d’emblée les absences de Rafiki Saïd, blessé, et d’Ahmed Mogni. Le milieu Rayan Lutin (Amiens) découvre, lui, la sélection A après son passage en U20. Faïz Mattoir, longtemps indisponible pour cause de blessure du ligament croisé lui ayant fait manquer l’équivalent d’une saison et demie, signe son retour depuis deux ans. Idem pour El Fardou Ben Mohamed et Rafidine Abdullah précédemment écartés par choix de sélectionneur.

Le grand classique, avec un jeune pro de l’OM

Pour le reste, c’est du grand classique, avec notamment les habitués Faïz Selemani, Youssouf M’Changama, Kassim Mdahoma ou encore El Fardou Ben Mohamed. Sans oublier le jeune milieu défensif Raimane Daou (19 ans, 2 capes), aligné à deux reprises en équipe première cette saison et qui a paraphé son premier contrat pro avec l’OM mardi.

Les Cœlacanthes se regrouperont à partir du mardi prochain, soit un peu plus d’une semaine avant l’affrontement avec les Barea malgaches au FNB Stadium. Au lendemain du match (le 8 juin), ils se déplaceront au Maroc pour la rencontre suivante au stade municipal de Oujda. L’objectif est de conforter leur première place dans le groupe I, conquise grâce aux succès contre la Centrafrique (4-2) et le Ghana (1-0) en novembre passé.

À noter que les Comoriens n’ont pas encore perdu depuis l’intronisation de Cusin le 2 octobre 2023. Sur leurs six derniers matches, ces derniers comptent quatre victoires pour deux nuls.

Comores : la liste avec un pro de l’OM et des retours de taille
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.