Après le Maroc, l’Egypte est devenue ce mardi le deuxième pays africain à prononcer un huis clos total des matchs de football sur son territoire afin de limiter la propagation du coronavirus.

«Afin d’assurer la sécurité des supporters de football égyptiens, nous devons prendre toutes nos précautions pour enrayer la propagation du coronavirus dont souffre le monde entier, et en réponse aux instructions à cet égard, la Fédération égyptienne de football a décidé d’organiser les matchs sans spectateurs jusqu’à nouvel ordre», a écrit la Fédération égyptienne (EFA) dans un communiqué. On rappellera que les supporters égyptiens ont une longue expérience des huis clos, longtemps en vigueur au pays suite au drame de Port Saïd en février 2012.

Cette mesure pourrait impacter le match de la sélection nationale contre le Togo programmé le 26 mars dans les éliminatoires de la CAN 2021. Il existe en revanche un espoir qu’elle soit levée pour les demi-finales de la Ligue des champions qui opposeront Al Ahly au Wydad Casablanca et le Zamalek au Raja Casablanca début mai.

L’Egypte compte 55 cas de coronavirus, dont 45 sur le bateau de croisière «A-Sara», et un touriste allemand de 60 ans est mort dimanche à Hurghada. Il s’agit du premier décès provoqué par l’épidémie sur le continent africain.

🔴 إقامة المباريات بدون جماهير ….. 🇪🇬🏆 حفاظا على سلامة جماهير الكرة المصرية في هذه الظروف الخاصة التي تستوجب اتخاذ…

Publiée par EFA sur Mardi 10 mars 2020