Face à la propagation du coronavirus à travers le continent africain, un nombre croissant de championnats se retrouvent à l’arrêt.

Même si le pays ne compte aucun cas, la Fédération malienne a joué la carte de la prudence et annoncé mercredi la suspension de toutes ses compétitions jusqu’à nouvel ordre. Dans la foulée, le Nigeria, qui a vu son nombre de malades passer de 3 à 8, a également prononcé l’arrêt de ses compétitions pour un mois au minimum.

Aux Comores, qui ne déplorent aucun cas mais qui sont géographiquement très proches de Mayotte, qui en dénombre trois, les autorités ont opté pour l’instant pour une méthode plus light en maintenant les matchs mais ceux-ci se dérouleront dorénavant à huis clos.

A travers le continent, la RD Congo, le Maroc, le Gabon, la Mauritanie, le Sénégal, l’Egypte, le Rwanda, la Guinée, l’Algérie, le Ghana, l’Afrique du Sud, la Libye, le Botswana, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Congo, la Sierra Leone, le Togo et le Cameroun ont notamment suspendu leur championnat.

Image

L’image contient peut-être : texte